Toyota Yaris 2024 : ne pas toucher à ce qui marche, mais l'améliorer

Toyota Yaris 2024 : ne pas toucher à ce qui marche, mais l’améliorer

Quatre ans après son lancement, la Toyota Yaris est mise à jour, renforçant les aspects clés qui ont fait d’elle l’un des leaders de son segment. Elle a amélioré son équipement technologique, augmenté son niveau de sécurité et, surtout, elle est dotée d’un nouveau moteur plus puissant. C’est toujours le petit hybride, mais avec plus de puissance.

S’il est une chose dont la Toyota Yaris 2024 peut se targuer, c’est d’être l’un des modèles les plus populaires du marché. La marque la définit comme “un véhicule durable qui facilite la vie de l’utilisateur” et qui est “exceptionnellement efficace”. C’est sans doute l’une de ses grandes vertus : en cycle mixte, il affiche entre 3,9 et 4,3 l/100 km. Qu’en sera-t-il avec la puissance supplémentaire ? La réponse dans cet essai.

Pas de changement de design

Lors de la première rencontre avec la nouvelle Toyota Yaris, il est facile de remarquer qu’esthétiquement, rien ne change par rapport au modèle 2020. Ce sont les deux niveaux de finition associés au nouveau moteur qui font la différence : GR Sport et Premiere Edition.

La version GR Sport présente un style plus sportif et bénéficie d’une couleur de carrosserie exclusive : Ascari Grey. Les jantes en alliage usiné de 18 pouces avec des lignes décoratives rouges trahissent également son esprit.

Le design de la Toyota Yaris
Malgré la mise à jour, le design de la Toyota Yaris reste inchangé.

À l’intérieur, Toyota opte pour des sièges sport avec sellerie Alcantara et surpiqûres spéciales, un pédalier sport, un volant en cuir perforé et des badges GR sur les sièges, le bouton de démarrage et le volant.

L’édition Premiere présente un style plus élégant. La carrosserie est bicolore et arbore un nouveau bleu Neptune, qui contraste avec le toit noir. Le blanc nacré, le platine nacré, l’argent métallisé et le bleu genévrier (pour les autres versions) sont également disponibles.

Dans ce cas, les jantes noires en alliage usiné sont de 17 pouces. A l’intérieur, le bleu est de nouveau de mise pour les surpiqûres contrastantes et les détails (tableau de bord et panneaux de porte).

La carrosserie de la Premiere Edition
La carrosserie de la Premiere Edition est bicolore et arbore un nouveau bleu Neptune qui contraste avec le toit noir.

Une meilleure technologie

La mécanique mise à part, une autre grande nouveauté de la nouvelle Toyota Yaris est l’intérieur : le design reste inchangé, mais la technologie est la même.

La première nouveauté est le combiné d’instruments numérique. Selon la finition, il sera de 4,2 ou 12,3 pouces (de série sur les modèles High, Premiere Edition et GR Sport). Dans cette dernière version, le contenu des informations et le style de présentation peuvent être personnalisés : il existe 12 options d’affichage.

L’écran central de la Toyota Yaris 2024 affiche les informations les plus fréquemment utilisées (état des systèmes de sécurité avancés, réglages et alertes au conducteur). Les écrans latéraux affichent les détails du trajet, la consommation de carburant, la navigation et l’audio. Des raccourcis peuvent être ajoutés pour obtenir davantage de données.

 

À l'intérieur, le design reste le même
À l’intérieur, le design reste le même, mais la technologie est la même.

L’écran tactile central est une surface de 10,5 pouces qui prend en charge les commandes vocales. Il intègre le système multimédia Toyota Smart Connect, désormais plus intuitif, plus simple et plus rapide à utiliser, qui comprend l’accès à un système de navigation basé sur le cloud (avec des instructions de conduite quelque peu erratiques) et qui est compatible sans fil avec Apple CarPlay et Android Auto.

En plus de tout cela, la nouvelle Toyota Yaris ajoute une clé numérique intelligente. Reliée à l’application MyToyota, elle permet à un maximum de cinq utilisateurs d’accéder à la voiture. Grâce à elle, vous pouvez verrouiller, déverrouiller ou démarrer la voiture sans avoir à sortir votre téléphone de votre poche.

La Toyota Yaris 2024
La Toyota Yaris 2024 a élargi sa liste d’aides à la conduite.

Plus d’aides à la conduite

Parallèlement, la Toyota Yaris 2024 a élargi et amélioré sa liste d’aides à la conduite grâce à la dernière génération de Toyota Safety Sense. Il s’agit par exemple d’un nouveau système de caméras et de radars, dont la profondeur et l’étendue permettent de détecter davantage de risques d’accidents.

En ce qui concerne les aides à la conduite, la nouvelle Toyota Yaris dispose de nouvelles fonctionnalités :

Suppression de l’accélération : intervient pour stopper une accélération soudaine s’il y a un risque de collision avec un véhicule qui précède.
Système d’aide à la conduite proactive : permet une décélération en douceur lorsque le conducteur relâche la pédale d’accélérateur à l’approche d’un véhicule plus lent ou à l’entrée d’un virage. Comprend l’assistance à la direction, de sorte qu’à l’approche d’un virage, le véhicule ajuste la force de direction pendant le virage pour tourner en douceur et de manière stable.

La Toyota Yaris préserve l'espace de l'habitacle,
La Toyota Yaris préserve l’espace de l’habitacle, qui peut accueillir quatre personnes.

Système d’arrêt d’urgence : il aide le conducteur en cas de malaise ou d’incapacité. Il se déclenche lorsque le système de maintien de la trajectoire se met en marche et détecte si le conducteur n’a pas actionné le volant, les freins ou l’accélérateur pendant un certain temps. Il envoie d’abord des avertissements sonores et visuels et, si le conducteur ne réagit pas, le véhicule s’arrête progressivement, les feux de détresse s’allument et les portes se déverrouillent.
L’aide au braquage d’urgence : active des avertissements visuels et sonores pour empêcher l’ouverture involontaire des portes lorsque des véhicules ou des cyclistes s’approchent par l’arrière.

En plus de ces fonctions supplémentaires, le système de sécurité pré-collision a été amélioré pour reconnaître la possibilité d’un impact frontal et un plus grand nombre d’objets sur la trajectoire du véhicule : piétons, cyclistes et, pour la première fois, motos, régulateur de vitesse adaptatif, aide à la prévention des dépassements (empêche les dépassements involontaires), contrôle préliminaire lié à la décélération intermittente, alerte de franchissement de ligne et système de maintien de la trajectoire.

La nouvelle Toyota Yaris
La nouvelle Toyota Yaris est étonnamment sûre, confiante et sobre sur la route, avec un niveau de sécurité, de confiance et de retenue digne d’un segment supérieur.

Un nouveau moteur

Toyota affirme que le moteur hybride est le critère d’achat le plus important pour les clients, c’est pourquoi il a été amélioré. Le nouveau groupe motopropulseur (disponible sur Premiere Edition et GR Sport) qui arrive avec la Yaris 2024 bénéficie des avancées réalisées par la cinquième génération de technologie hybride de la marque japonaise.

La nouvelle Toyota Yaris conserve son moteur à essence (le populaire trois cylindres de 1,5 litre) et laisse le gain de puissance de 12 % au groupe motopropulseur électrique. Dans cette configuration, elle passe de 116 ch à 130 ch tandis que le couple maximal augmente de 30 % : 185 Nm au lieu de 141.

Toyota Yaris
En cycle mixte, la Toyota Yaris affiche une consommation de 3,9 à 4,3 l/100 km.

Le principal changement est l’introduction d’une nouvelle boîte-pont hybride avec un moteur-générateur plus puissant (entre 59 kW et 62 kW), ainsi que des ajustements au niveau du logiciel et du matériel de l’unité de contrôle de la puissance (PCU).

Cela se traduit par une accélération plus rapide d’une demi-seconde : 0-100 km/h en 9,2 secondes. Les dépassements sont également plus rapides : il faut 7,5 secondes pour passer de 80 à 120 km/h (50 à 120 mph).

Les jantes en alliage noir usiné
Les jantes en alliage noir usiné de la Premiere Edition sont de 17 pouces.

Qu’en est-il de la consommation de carburant ?

Si la Toyota Yaris est appréciée pour quelque chose, c’est pour son efficacité, ses faibles émissions et sa capacité à aller plus loin en mode électrique pur. Ces qualités sont restées largement intactes, malgré la puissance supplémentaire.

Les 130 ch et le poids accru (1 175 kg contre 1 110 kg pour la version d’entrée de gamme) se traduisent par une consommation de carburant en hausse de 0,1 litre, à 4,2 litres. En cycle mixte, elle se situe entre 3,9 et 4,3 l/100 km et le niveau d’émissions reste le meilleur de sa catégorie : entre 87 et 98 g/km.

La surveillance de l’état de charge est une autre fonction d’économie de carburant : elle utilise les données du système de navigation pour s’assurer que le niveau de charge de la batterie maximise la conduite électrique afin d’utiliser au mieux le carburant en fonction de l’itinéraire, de la circulation et de la pente.

La puissance supplémentaire est perceptible lors des démarrages à l’arrêt et des accélérations à faible vitesse.

La Toyota Yaris à l’épreuve

Le moment est venu de tester la nouvelle Toyota Yaris et, à cette fin, la marque japonaise a préparé un parcours mixte de 47,7 kilomètres sur les routes de Sitges et de ses environs. L’itinéraire comprend des tronçons urbains et à deux voies, ainsi que des routes secondaires parsemées de virages.

Au premier contact, avant le départ, le conducteur trouve rapidement une position de conduite confortable : la visibilité est bonne et l’impression générale est correcte. Toyota a opté pour des matériaux de milieu de gamme, mêlant plastiques durs et souples, dans un souci de praticité. L’impression générale est celle d’une voiture solide.

Les suspensions offrent le confort nécessaire
Les suspensions offrent le confort nécessaire pour affronter les trajets urbains avec de petits obstacles comme les dos d’âne,

Démarrez la Toyota Yaris Premiere Edition 2024 et dès les premiers kilomètres, il est facile de sentir les commandes et la présence des 130 ch. Le surcroît de puissance est perceptible lors des démarrages à l’arrêt, mais aussi lorsqu’il faut accélérer à basse vitesse.

La pédale d’accélérateur doit cependant être utilisée avec modération afin de ne pas gâcher l’une des grandes vertus de cet hybride : sa consommation de carburant. En cycle mixte, comme indiqué plus haut, les chiffres officiels vont de 3,9 à 4,3 litres. Lors du test, le résultat a été supérieur : 5,4 l/100 km en moyenne, avec des pointes à six sur les routes secondaires.

Un autre point à souligner est l’insonorisation de la voiture : Toyota l’a améliorée, mais il reste encore du travail à faire. En cas de forte accélération, le décalage entre le régime moteur et l’augmentation de la vitesse réelle fait monter le bruit… jusqu’à l’habitacle. Il peut même être gênant en raison de son rapport aigu.

La nouvelle Toyota Yaris a gagné en prestance et en solidité.
La nouvelle Toyota Yaris a gagné en prestance et en solidité.

Le châssis est ferme et on sent que la nouvelle Toyota Yaris a gagné en prestance et en solidité. Compte tenu du type de voiture, la qualité de conduite est étonnamment bonne lorsque l’on quitte la ville.

La direction donne au conducteur le sentiment d’être aux commandes d’une voiture stable et la suspension apporte le confort nécessaire pour affronter les trajets urbains cahoteux, par exemple, et pour filtrer les irrégularités de la route. Et comme la voiture a gagné en rigidité de torsion, les ressorts sont plus souples et la dynamique de la voiture s’en trouve améliorée.

la Toyota Yaris quitte la ville.
La qualité de roulement est étonnamment bonne lorsque la Toyota Yaris quitte la ville.

En ville et sur la route

La Toyota Yaris 2024 montre clairement que, comme c’est le cas jusqu’à présent, le cadre idéal pour elle est la ville. C’est là que ses qualités peuvent être exploitées au maximum pour une conduite silencieuse (elle peut être conduite en mode électrique la plupart du temps), agile et facile pour tous les conducteurs.

Que se passe-t-il quand on prend la route ? Dans les virages, elle réagit rapidement, sans oscillation ni surprise : c’est une voiture honnête. Et si vous devez affronter un trajet plus long sur l’autoroute, la nouvelle Toyota Yaris se montre étonnamment sûre, confiante et sobre, digne d’un segment supérieur. Elle perd toutefois un peu de fraîcheur et d’agilité lorsqu’elle répond aux commandes du conducteur à une vitesse de 120 km/h.

Le moteur de 130 ch est exclusivement disponible
Le moteur de 130 ch est exclusivement disponible sur les versions GR Sport et Première Edition.

Combien coûte la puissance supplémentaire ?

Toutes ces nouveautés ont un prix. La gamme de la nouvelle Toyota Yaris commence à 24 450 euros pour la version d’entrée de gamme, qui correspond à la finition Active Plus. Elle est également disponible pour 125 euros par mois avec Toyota Easy Plus, le programme de financement et de service qui comprend une garantie de quatre ans et quatre ans d’entretien.

En revanche, le moteur de 130 ch est exclusivement associé aux finitions GR Sport et Premiere Edition. Le GR Sport Plus est proposé à 30 450 euros.

Quant à la Premiere Edition, elle s’affiche à 31 450 euros . Cela vaut-il la peine de payer plus cher pour ce surcroît de puissance ? Les premières livraisons sont prévues pour le mois de mars.

 

Sophie Laurent

Journaliste lifestyle et culture automobile - Sophie explore l'automobile au-delà de la technique, dans ce qu'elle a de plus culturel et lifestyle. Amoureuse des belles carrosseries et des histoires qu'elles racontent, elle voyage à travers expositions, rencontres et événements pour dénicher les pépites de l'univers auto. De la voiture classique aux tendances actuelles, elle partage avec élégance et curiosité les récits qui lient l'homme à sa monture mécanique.

Voir tous les articles de Sophie Laurent →