-

Nissan électrifie l’avenir : réduction des coûts et innovation batterie au programme

Nissan dévoile sa vision électrique avec "The Arc", promettant une révolution dans le monde des véhicules électriques. Entre réduction des coûts, innovation en matière de batteries et engagement vers l'électrolyte solide, découvrez comment Nissan prépare l'avenir de la mobilité.

Nissan a récemment dévoilé sa stratégie pour les années à venir avec son plan d’affaires “The Arc”, qui met en lumière les ambitions de la marque pour continuer à croître de manière rentable. Au cœur de cette stratégie, les véhicules électriques occupent une place prépondérante, avec Nissan qui ne montre aucun signe de ralentissement dans ce domaine. En effet, le constructeur japonais a partagé une nouvelle plutôt décevante accompagnée de trois bonnes nouvelles concernant son avenir électrique.

Dans le cadre de sa stratégie “Ambition 2030”, Nissan prévoit de renforcer son portefeuille de produits et d’avancer dans l’électrification. La marque envisage de lancer 30 nouveaux modèles d’ici à l’année fiscale 2026, dont 16 seront électrifiés. L’objectif est de vendre 1 million de voitures de plus par rapport à 2023 et d’atteindre un taux de marge bénéficiaire opérationnelle supérieur à 6% d’ici la fin de cette période.

Réduction significative des coûts

Une des bonnes nouvelles partagées par Nissan concerne une “réduction importante des coûts” pour les véhicules électriques de prochaine génération. En développant des modèles “en familles” et grâce à de nouveaux processus de fabrication, Nissan prévoit une baisse des coûts de 30% par rapport à l’Ariya actuel. Cela devrait permettre d’aligner le prix des véhicules électriques sur ceux des modèles à combustion. Cependant, cette parité de prix n’est pas attendue avant 2030, laissant encore six ans devant nous.

Développement et fabrication innovants

L’offensive de produits électriques sera soutenue par de nouvelles approches de développement et de fabrication visant à rendre les véhicules électriques plus abordables et à augmenter leur rentabilité. Nissan adoptera une fabrication modulaire de nouvelle génération et intégrera les mêmes systèmes de propulsion dans chaque famille de véhicules. Cela permettra de réduire le coût de développement d’un nouveau modèle de la même famille de 50%, de diminuer la variation des pièces de 70% et de raccourcir le temps de développement de quatre mois.

Focus sur les batteries

Les batteries jouent un rôle crucial dans la stratégie à moyen et long terme de Nissan, qui se concentre sur trois types de batteries : les batteries ternaires nickel-cobalt-manganèse (NCM), les batteries lithium-fer-phosphate (LFP) et les batteries à électrolyte solide. Nissan prévoit d’améliorer significativement les batteries NCM actuelles, réduisant le temps de charge rapide de 50% et augmentant la densité énergétique de 50% par rapport à l’Ariya actuel. Les batteries LFP, développées et produites au Japon, offriront une réduction de coût de 30% par rapport au petit Nissan Sakura EV actuel. Toutes ces innovations seront lancées sur le marché en 2028.

Batteries à électrolyte solide

Enfin, Nissan ne ralentit pas ses efforts sur les batteries à électrolyte solide, malgré les défis rencontrés par l’industrie. En 2028, Nissan lancera son premier véhicule électrique équipé d’une batterie à électrolyte solide, promettant une autonomie accrue de 50%, une recharge plus rapide et une sécurité améliorée grâce à un électrolyte non inflammable.

Julien Caron
Julien Caron
Spécialiste sports mécaniques et compétitions - Julien vit au rythme des circuits et des chronos. Tombé dans la passion des courses automobiles enfant, il a fait de sa passion son métier. De la Formule 1 au rallye, il suit les compétitions avec ferveur, offrant aux lecteurs des reportages palpitants et des analyses pointues sur les performances et les stratégies des équipes.

Partager cet article

Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici