-

Finies les vidanges (fréquentes) de votre voiture : l’étude qui fait le tour de la question

Découvrez comment l'entretien de votre véhicule pourrait être optimisé grâce à des pratiques basées sur des recherches approfondies, remettant en question la fréquence des vidanges

La vidange régulière est une procédure essentielle dans l’entretien d’une voiture, nécessitant le remplacement périodique de l’huile et du filtre. Toutefois, une étude réalisée par Blackstone Laboratories suggère que nous pourrions dépenser inutilement en changeant l’huile trop fréquemment.

Bien que suivre les recommandations du fabricant soit crucial, les opinions sur le moment idéal pour une vidange varient. Certains recommandent un changement annuel ou biennal, tandis que d’autres se basent sur le kilométrage, préconisant une vidange tous les 10 000 ou 30 000 kilomètres. Les mécaniciens, professionnels ou amateurs, ont chacun leurs propres théories et pratiques.

Par exemple, pour les modèles essence BMW du début du siècle, tels que la série 3 E46 ou la première BMW Z4, il était conseillé de changer l’huile tous les 30 000 kilomètres ou tous les deux ans, selon la première éventualité. Cependant, cette recommandation pourrait être excessive, remettant en question la nécessité de vidanges aussi fréquentes.

L’analyse de l’huile

Les résultats des tests de longévité des huiles menés par Blackstone Laboratories ont été discutés dans un épisode de leur podcast, Slick Talk. L’épisode, bien que publié en décembre, a gagné en popularité sur des plateformes comme Reddit.

Joe Adams, l’animateur, a partagé sa découverte d’une bouteille de Mobil 1 0W40 vieille de 14 ans dans son garage. Après consultation avec Mobil 1, il a appris que l’huile ne fournirait pas une protection adéquate, ce qui n’est pas surprenant après tant d’années sur une étagère.

Sans réponse de Mobil 1, Adams s’est tourné vers Blackstone Laboratories pour des tests approfondis sur l’huile vieillie, afin d’identifier les facteurs de détérioration. Les tests ont évalué plusieurs caractéristiques, y compris les additifs et la viscosité. Malgré son âge, l’huile a montré des résultats positifs, encourageant Blackstone à étendre leurs recherches à d’autres huiles.

Tout dépend de l’utilisation

En analysant des échantillons d’huile de différents moteurs, Blackstone a constaté que les huiles à faible kilométrage respectaient généralement les spécifications du fabricant, suggérant qu’elles n’avaient pas besoin d’être changées aussi fréquemment.

Des tests ont montré une augmentation des niveaux de fer ou de silicium, indiquant une usure potentielle. Cependant, attribuer cette usure à l’huile est difficile, l’usure du moteur étant une cause plus probable.

Blackstone Laboratories conclut que le type d’utilisation du véhicule est déterminant. La différence entre 15 000 kilomètres sur autoroute et la même distance dans des villes comme Paris, Lyon ou Marseille est significative, tout comme la différence entre 1 000 kilomètres sur circuit et sur route. L’usure dépend donc de l’utilisation du véhicule.

Les constructeurs recommandent de changer les pneus après un certain kilométrage ou une certaine période pour standardiser l’entretien, mais cela n’est pas toujours nécessaire.

Maxime Lefèvre
Maxime Lefèvre
Journaliste essais et innovations - Passionné par la mécanique des sensations fortes depuis son plus jeune âge, Maxime a toujours eu un penchant pour les moteurs rugissants et les technologies de pointe. Expert en véhicules électriques et hybrides, il parcourt les routes à la recherche de la prochaine révolution automobile. Entre essais de performance et découvertes technologiques, il guide les lecteurs à travers l'avenir de la mobilité.

Partager cet article

Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici