Un loup déguisé en agneau : sous ce SUV se cache l'une des voitures les plus avancées au monde

Un loup déguisé en agneau : sous ce SUV se cache l’une des voitures les plus avancées au monde

Lors de la conception d’un véhicule électrique, il existe un certain nombre de postulats fondamentaux qui ne sont pas pris en compte dans le cas d’un véhicule thermique : une bonne vitesse de charge, une autonomie élevée, sans pour autant négliger la dynamique de conduite, les performances et le design. La Kia EV6 est l’une de ces voitures électriques qui incarne le meilleur de plusieurs mondes, grâce au fait qu’elle a été conçue à partir d’une feuille blanche. Cela se traduit par un certain nombre d’avantages remarquables.

L’EV6 a été la première voiture électrique de Kia à utiliser l’architecture E-GMP, spécialement conçue pour les voitures électriques. Cela se traduit par des qualités inédites dans une voiture électrique, telles qu’une recharge ultra-rapide et un habitacle spacieux.

Grâce à la technologie 800 volts de la plateforme E-GMP, l’EV6 peut se recharger de 10 % à 80 % en seulement 18 minutes (toutes variantes confondues) lorsqu’elle est branchée sur un chargeur suffisamment puissant. En d’autres termes, il est possible de restaurer environ 100 kilomètres d’autonomie en 4 minutes.

La Kia EV6
La Kia EV6 mesure 4,68 mètres de long.

Il existe plusieurs versions de l’EV6, offrant deux capacités de batterie différentes et une option de traction arrière ou intégrale. La version d’entrée de gamme, équipée d’une batterie de 58 kWh, affiche une autonomie de 394 kilomètres selon le cycle WLTP. Son prix est de 44 950 euros pour la finition Smart Edition.

En montant dans la gamme, nous trouvons la version offrant la plus grande autonomie. La Kia EV6, avec ses 229 ch, traction arrière et batterie de 77 kWh, propose une autonomie de 528 kilomètres selon le cycle WLTP, ce qui est remarquable pour les voyageurs fréquents.

La version offrant la plus grande autonomie est disponible en deux niveaux de finition (Plus Edition et Air) à partir de 51 760 euros avant subventions et déductions. Hors ces aides, le prix débute à un peu moins de 42 000 euros.

Mais l’EV6 ne se distingue pas uniquement par sa charge et son autonomie. L’utilisation d’une plateforme spécialement conçue pour les véhicules électriques permet, par exemple, d’obtenir une répartition des masses presque idéale (53:47), un centre de gravité très bas et un espace intérieur exceptionnel.

La version à la plus grande autonomie est évaluée à 528 kilomètres.

À l’arrière, l’espace pour les jambes est généreux, permettant à un adulte de 1,85 m de voyager confortablement derrière un conducteur de même taille. Le plancher est complètement plat et, de plus, les passagers arrière bénéficient de deux bouches d’aération, de deux prises USB-C et de sièges chauffants (ces derniers sur la version GT-line).

À l’avant, deux éléments se distinguent immédiatement : les deux larges écrans de 12,3 pouces et le sentiment d’isolement offert au conducteur par la console centrale et le tableau de bord légèrement orienté vers lui. La console centrale offre également de nombreuses niches et une surface pour le chargement sans fil des téléphones portables.

Quant aux deux écrans, celui de gauche sert de tableau de bord numérique et intègre, entre autres, une fonction d’affichage de la caméra d’angle mort (Blind-Spot View Monitor) pour des changements de voie en toute sécurité. L’écran tactile central héberge le système d’infodivertissement, compatible avec Android Auto et Apple CarPlay. Selon le niveau de finition, l’EV6 est également équipée d’un système d’affichage tête haute (HUD) avec réalité augmentée.

Intérieur du KIA EV6
La console centrale et l’orientation du tableau de bord “embrassent” le conducteur.

Concernant l’aspect pratique de l’EV6, elle dispose de deux compartiments à bagages : le principal à l’arrière offre une capacité de 490 litres, tandis que le petit compartiment avant varie entre 52 litres pour les versions à traction arrière et 20 litres pour celles à traction intégrale, en raison du moteur supplémentaire sur l’essieu avant qui réduit l’espace disponible. De plus, l’habitacle offre une multitude d’espaces de rangement pour les objets du quotidien.

Les dossiers de la banquette arrière, rabattables en deux parties (60/40), forment une surface complètement plate lorsque les sièges sont rabattus. Si un objet long doit être transporté sans rabattre les sièges, une trappe située sur le siège central permet de ranger des objets longs, comme des skis. Elles sont équipées d’un système de recharge bidirectionnel, capable de fournir jusqu’à 3,6 kW de puissance, et peuvent alimenter d’autres appareils ménagers, voire un autre véhicule électrique. Les versions à grande batterie peuvent tracter jusqu’à 1 600 kg, suffisamment pour une caravane typique, par exemple.

Et si l’on ajoutait un peu de piment à tout cela ? La réponse est l’EV6 GT, la version la plus puissante et la plus performante de l’EV6. C’est aussi la version la plus chère, mais elle offre l’un des meilleurs rapports puissance/prix du marché : 585 ch (430 kW) et 740 Nm de couple pour 69 160 euros. Ces caractéristiques lui permettent d’accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 3,5 secondes.

Pour la distinguer des autres modèles EV6, elle est équipée de jantes de 21 pouces, d’étriers de frein verts, de moulures spécifiques sur les pare-chocs et de sièges sport. Mais ses différences ne se limitent pas à l’esthétique.

L’équipement de série comprend un différentiel électronique à glissement limité (e-LSD) pour une meilleure adhérence en virage, des pneus sport Michelin Pilot Sport 4S, une direction plus directe, des freins plus grands (380 mm de diamètre à l’avant) et plus puissants, ainsi que de nombreuses modifications au niveau des suspensions.

L’essieu avant est doté de deux bras au lieu d’un pour relier la fusée au châssis (contrairement aux versions standard qui n’en ont qu’un), les ressorts avant sont 9 % plus souples, mais ceux à l’arrière sont 11 % plus rigides, la barre antiroulis est plus rigide et la hauteur de caisse est réduite de 5 mm. Tous ces éléments contribuent à une meilleure dynamique de conduite, à des virages plus rapides et à un meilleur contrôle de la carrosserie dans toutes les situations.

Intérieur du KIA EV6
Un arsenal d’équipements et d’assistants de sécurité complète l’offre.

La liste ci-dessous est exhaustive, mais cela est justifié car nous allons aborder les assistants de conduite et les équipements de sécurité de l’EV6. Préparez-vous, elle est assez longue.

De série, l’EV6 est équipée du Highway Driving Assist (HDA 2) de deuxième génération, qui combine le régulateur de vitesse adaptatif avec le système LFA pour maintenir le véhicule centré dans sa voie à tout moment. En d’autres termes, elle offre une conduite autonome de niveau 2.

Le catalogue d’équipements comprend également le régulateur de vitesse intelligent avec contrôle de courbe NSCC-C basé sur la navigation, le changement de voie automatique (il suffit d’activer le clignotant), l’affichage des angles morts avec l’assistant de prévention des collisions lors des changements de voie, l’assistant d’intersection (pour les virages et le trafic transversal) pour les véhicules en approche, les phares matriciels, les caméras périphériques à 360 degrés, l’alerte de trafic transversal arrière et un assistant de stationnement à distance qui permet de garer/dégarer la voiture de l’extérieur, idéal pour les espaces de stationnement étroits.

En résumé, un crossover électrique doté des dernières technologies, d’un équipement généreux à tous les niveaux, notamment en assistants de conduite, adapté – selon la version – à ceux qui recherchent une grande autonomie ou des performances exceptionnelles avec l’EV6 GT. Le tout proposé à un prix très compétitif.

Antoine Petit

Rédacteur, actualité automobile - Avec un œil critique et une plume affûtée, Antoine décrypte l'actualité automobile au quotidien. De l'économie de l'auto aux mouvements écologiques, il analyse les tendances et les enjeux du secteur avec une perspective globale. Son expertise fait de lui la voix de référence pour comprendre les dynamiques qui façonnent le monde automobile.

Voir tous les articles de Antoine Petit →