De nouveaux détails sur la Model 3 la plus folle jamais construite par Tesla émergent

De nouveaux détails sur la Model 3 la plus folle jamais construite par Tesla émergent

Nous sommes de plus en plus proches de découvrir la version qui complétera la famille Model 3, une unité destinée à être la plus folle et la plus délirante de toutes celles qui sont présentes. Tesla souhaite offrir une voiture électrique avec de grandes performances, une grande autonomie et un coût raisonnable. Cela fait des semaines que nous attendons le grand moment, mais rien encore.

Cependant, petit à petit, nous avons appris des détails sur ce que sera la Tesla Model 3 Performance qui nous donnent une meilleure idée des nouvelles caractéristiques. Aujourd’hui, nous pouvons en apprendre un peu plus grâce à un rapport divulgué sur un forum de propriétaires de Tesla.

L’une des grandes questions entourant la Model 3 haute performance est de savoir quel nom l’entreprise basée à Austin utilisera. Par le passé, l’édition précédente s’appelait Performance, mais de nouvelles rumeurs font état d’un changement de nomenclature. La théorie acceptée depuis longtemps est que le nom Plaid sera utilisé pour standardiser la gamme avec ses grands frères, les Model S et Model X Plaid. La découverte du même logo à l’arrière de la voiture a également renforcé cette théorie. Cependant, la dernière école de pensée pointe vers l’utilisation du nom de famille Ludicrous. Un terme désormais historique dans le monde de la voiture électrique.

Tesla Model 3 Performance latérale
La voiture a déjà été aperçue lors de sa séance photo officielle à Valence.

Elle devrait être lancée au salon de l’automobile de Pékin.

La grande question qui reste en suspens est celle de la performance. Plaid, Performance ou Ludicrous, la Model 3 la plus sauvage devra tenir ses promesses sur la fiche technique. Cela fait plus d’un mois que cette question a trouvé sa réponse dans une autre fuite, cette fois en provenance de Corée du Sud. La documentation publiée précise la présence d’un moteur arrière de 412 chevaux et l’installation d’un moteur avant de 215 chevaux. Une simple addition permet d’obtenir une puissance finale de 627 chevaux, bien qu’il soit possible que l’arithmétique ne suive pas son cours normal et que Tesla ait réduit le chiffre final.

Quel que soit ce chiffre, la Model 3 devrait être la berline intermédiaire la plus puissante de sa catégorie. Les doutes concernant son design ont également été dissipés. La voiture a été interceptée complètement découverte lors de sa séance photo officielle dans la ville de Valence. La rumeur veut que Tesla ait déjà donné à quelques privilégiés un aperçu de la voiture, ce qui encourage à penser qu’elle sera bientôt lancée définitivement. Au fil des fuites et des nouveaux détails révélés, nous apprenons aujourd’hui que la Model 3 Performance/Plaid/Ludicrous sera dotée d’une suspension adaptative à comportement variable.

Sièges de la Tesla Model 3
La Model 3 la plus puissante sera équipée de sièges sport pour assurer la stabilité du conducteur dans les virages.

À l’aide de capteurs, d’une puissante unité de contrôle et d’un logiciel dédié, les amortisseurs de la Model 3 modifieront leur comportement en fonction du mode de conduite, y compris un programme de mode piste qui réglera la voiture à son niveau le plus extrême. Le châssis et la suspension seront reliés par des capteurs afin d’offrir une expérience de conduite exceptionnelle. Pour que le conducteur puisse contrôler la bête, Tesla installera des sièges sport qui contiendront le corps dans les virages. En outre, des roues spécialement conçues, des pneus haute performance et plusieurs sections en fibre de carbone viendront renforcer la sensation de sportivité.

Alain

Alain rédacteur en chef , né en 1964 dans une petite ville pittoresque du sud de la France, a toujours été fasciné par le rugissement des moteurs et l'éclat des carrosseries. Dès son plus jeune âge, il passait des heures à feuilleter les magazines automobiles de son père, rêvant des voitures qu'il conduirait un jour. Après avoir obtenu son baccalauréat, Alain a décidé de poursuivre sa passion pour l'automobile en étudiant le journalisme, avec l'espoir de combiner ses deux amours : l'écriture et les voitures.

Voir tous les articles de Alain →