Voitures électriques : quelles démarches pour l'obtention de la carte grise

Voitures électriques : quelles démarches pour l’obtention de la carte grise

La procédure pour obtenir la carte grise d’une voiture électrique ne diffère pas de celle appliquée aux véhicules thermiques. Elle s’effectue exclusivement en ligne, soit via le site officiel de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS), soit par l’intermédiaire de prestataires agréés tels que Portail-cartegrise.fr. Cette démarche dématérialisée requiert la fourniture d’informations relatives au ou aux propriétaires ainsi qu’au véhicule lui-même. Le coût de la carte grise est automatiquement calculé en fonction de plusieurs critères, dont la région de résidence et les spécificités du véhicule.

Délais et modalités de réception

Une fois la demande validée et le paiement effectué, la carte grise est envoyée par courrier postal dans un délai généralement court. Pendant l’attente, le propriétaire reçoit une attestation lui permettant de circuler légalement, attestant que la demande d’immatriculation est en cours de traitement. Il est important de noter que le délai imparti pour effectuer cette démarche après l’achat du véhicule est d’un mois, sous peine de sanctions financières.

Le système Start/Stop de la voiture peut-il endommager le moteur avec autant d’arrêts et de démarrages ?

Coût de la carte grise pour un véhicule électrique

Le prix de la carte grise pour un véhicule électrique varie selon les régions, certaines offrant des avantages significatifs aux propriétaires de véhicules propres. Ces avantages peuvent se traduire par des réductions ou l’exonération totale du coût, bien que des frais de gestion et d’acheminement restent applicables. Il est donc conseillé de se renseigner sur les politiques spécifiques de sa région avant de procéder à l’achat.

Documents nécessaires pour l’immatriculation

Les documents à fournir pour l’immatriculation d’une voiture électrique sont identiques à ceux exigés pour les véhicules thermiques : justificatif d’identité et de domicile, preuve d’assurance, contrôle technique (si applicable), certificat de cession pour un véhicule d’occasion, demande de certificat d’immatriculation (Cerfa n°13750*05), et la copie de l’ancienne carte grise pour un véhicule d’occasion. L’exactitude et la complétude du dossier sont cruciales pour un traitement rapide de la demande.

Quel est l’entretien des véhicules électriques ? Un électromécanicien professionnel répond à toutes vos questions

En résumé, l’obtention de la carte grise pour une voiture électrique, bien que similaire à celle des véhicules thermiques, s’accompagne de spécificités, notamment en termes de coûts avantageux dans certaines régions, reflétant la volonté des pouvoirs publics d’encourager la mobilité propre. Il est essentiel pour les nouveaux propriétaires de se familiariser avec ces démarches pour assurer une transition en douceur vers une conduite plus respectueuse de l’environnement.

Maxime Lefèvre

Journaliste essais et innovations - Passionné par la mécanique des sensations fortes depuis son plus jeune âge, Maxime a toujours eu un penchant pour les moteurs rugissants et les technologies de pointe. Expert en véhicules électriques et hybrides, il parcourt les routes à la recherche de la prochaine révolution automobile. Entre essais de performance et découvertes technologiques, il guide les lecteurs à travers l'avenir de la mobilité.

Voir tous les articles de Maxime Lefèvre →