TEKNIKER : innovation dans le domaine de la mobilité durable, des véhicules électriques et de la conduite autonome

TEKNIKER : innovation dans le domaine de la mobilité durable, des véhicules électriques et de la conduite autonome

Maintenant qu’il est de bon ton de dire que telle ou telle chose va vous faire exploser la tête (et oui, nous tombons aussi dans le panneau de temps en temps), optons pour une explosion mentale du bon genre. Elle s’appelle l’Engler V12, c’est la dernière-née de l’artisan constructeur Engler Automotive et, bien qu’elle ressemble à un séduisant roadster, il s’agit en fait d’une moto. Ou plutôt, elle ne devrait pas l’être car aucune moto n’est aussi large, mais elle l’est car elle est commandée par un guidon.

Cet engin inclassable est le fruit de l’imagination de Viktor Engler, un entrepreneur qui a décidé un jour de se construire une sorte de quad routier sportif doté du moteur V10 d’une Audi R8. Cette invention a trouvé son public et un client anonyme a mis Engler au défi de construire un successeur encore plus brutal. Le voici, et nous ne savons pas si nous devons le féliciter ou le maudire pour avoir relevé le défi.

BRAND NEW ENGLER IS OUT NOW-.4K

La véritable “Suicicleta

En vérité, la vision disruptive de Viktor Engler mérite le respect qui lui est dû : à l’ère du downsizing effréné, pour conserver l’authentique sensation sportive, il peut être judicieux de réduire tout ce qui entoure le moteur, pour en faire l’épicentre de la machine.

Dans le cas de l’Engler V12, comme son nom l’indique, ce noyau est un titanesque douze cylindres en V dont la provenance n’a pas été révélée (nous penchons, pour les besoins de la rédaction, pour Lamborghini). Nous savons qu’il délivre une puissance colossale de 1 184 ch et un couple herculéen de 1 200 Nm, et qu’il est accouplé à une boîte de vitesses à double embrayage sophistiquée et ultra-compacte, conçue et fabriquée par les techniciens de la marque.

Tout autour de cet ensemble a été conçu dans un souci de légèreté, à commencer par une monocoque en fibre de carbone, habillée de pièces imprimées en 3D à partir d’un dérivé de carbone et de graphite. Les roues de 20 pouces sont en magnésium.

Engler Automotive

Engler affirme avec force que le V12 peut accélérer de 0 à 60 mph en seulement 2,5 secondes et que sa vitesse de pointe peut atteindre 400 mph. Nous n’osons pas mettre en doute ces chiffres, mais il est certain qu’à ces vitesses et sous ces accélérations, les lois de la physique devraient mettre le conducteur et son éventuel passager dans une situation un peu délicate. Car oui, comme sur une moto, la partie centrale du véhicule contient la zone où pilote et passager s’allongent pratiquement face contre terre en tandem, afin d’offrir le moins de résistance possible au vent.

Engler Automotive

Engler ne construira que 20 V12, ou plutôt 19, car Engler lui-même se réservera une unité. Nous ne lui en voulons pas : les visionnaires ont aussi le droit d’apprécier leurs visions.

Alain

Alain rédacteur en chef , né en 1964 dans une petite ville pittoresque du sud de la France, a toujours été fasciné par le rugissement des moteurs et l'éclat des carrosseries. Dès son plus jeune âge, il passait des heures à feuilleter les magazines automobiles de son père, rêvant des voitures qu'il conduirait un jour. Après avoir obtenu son baccalauréat, Alain a décidé de poursuivre sa passion pour l'automobile en étudiant le journalisme, avec l'espoir de combiner ses deux amours : l'écriture et les voitures.

Voir tous les articles de Alain →