De la gloire à la chute : l'histoire d'une marque de voitures électriques qui passe de millions de ventes à la crise financière

De la gloire à la chute : l’histoire d’une marque de voitures électriques qui passe de millions de ventes à la crise financière

Le secteur des voitures électriques connaît une croissance exponentielle, accueillant de nouveaux fabricants ambitieux. Cependant, survivre sur ce marché hautement compétitif s’avère être un véritable défi pour certains, où l’innovation constante et l’adaptation aux besoins des consommateurs sont essentielles pour se démarquer.

La Chine s’est imposée comme un acteur majeur dans l’industrie des voitures électriques, introduisant de nombreuses startups prêtes à conquérir le marché. Malgré des offres attractives pour s’étendre en Europe, le succès n’est pas garanti pour tous, la qualité du produit, l’infrastructure de recharge et la compréhension des marchés étrangers étant des facteurs déterminants pour l’avenir de ces entreprises.

HiPhi, une entreprise sous l’égide de Human Horizons, a récemment fait face à des difficultés financières, comme en témoignent les retards de paiement des salaires de janvier, l’annulation des bonus de fin d’année et la réduction des gratifications pour les cadres supérieurs. Ces mesures, bien que visant à atténuer la crise, ont semé le doute parmi les employés, les investisseurs et les clients quant à la viabilité financière de l’entreprise.

En se positionnant face à des concurrents européens tels qu’Audi, BMW ou Mercedes, HiPhi visait un public jeune, fortuné et ouvert d’esprit, sans loyauté préétablie envers des marques comme Mercedes ou Porsche. Avant les récents bouleversements, le cofondateur Mark Stanton avait souligné la patience et la prudence de l’entreprise dans sa stratégie de marché.

Malgré des ventes limitées, la qualité des voitures électriques HiPhi a été saluée par de nombreux experts. Cependant, l’avenir de l’entreprise reste incertain, notamment avec la fermeture de concessions à Chendu et Guangzhou, en Chine. Le marché automobile actuel pourrait présenter des défis supplémentaires pour HiPhi.

Depuis le début des ventes en 2021, l’entreprise a enregistré plus de 8 500 unités vendues entre 2021 et 2022. Bien que les chiffres de vente pour 2023 ne soient pas encore disponibles, 564 véhicules ont été livrés en Chine en décembre seul, indiquant un élan significatif en fin d’année dernière. Cependant, la fermeture de concessions pourrait entraver cette tendance positive.

La situation actuelle de HiPhi reflète celle de nombreuses entreprises de voitures électriques, un phénomène qui n’est pas unique à la Chine, l’Europe ayant également connu des difficultés similaires. La capacité de l’entreprise à s’adapter à ces défis déterminera sa position sur le marché à long terme, comme le montre l’exemple de Lightyear.

Sophie Laurent

Journaliste lifestyle et culture automobile - Sophie explore l'automobile au-delà de la technique, dans ce qu'elle a de plus culturel et lifestyle. Amoureuse des belles carrosseries et des histoires qu'elles racontent, elle voyage à travers expositions, rencontres et événements pour dénicher les pépites de l'univers auto. De la voiture classique aux tendances actuelles, elle partage avec élégance et curiosité les récits qui lient l'homme à sa monture mécanique.

Voir tous les articles de Sophie Laurent →