Ce moteur électrique est si puissant qu'il n'existe pas encore : 663 ch et avec un nouveau type d'acier

Ce moteur électrique est si puissant qu’il n’existe pas encore : 663 ch et avec un nouveau type d’acier

Xiaomi, une entreprise réputée pour ses appareils électroniques et ses smartphones, s’est engagée depuis un certain temps dans le développement de technologies innovantes pour les véhicules électriques, rivalisant ainsi avec les grands noms tels que Porsche et Tesla. À présent, elle présente un prototype d’un nouveau moteur électrique capable d’atteindre 663 CV grâce à l’utilisation d’un acier novateur, et elle prévoit de le lancer sur le marché d’ici 2025.

Xiaomi, connue en Europe pour ses produits électroniques de pointe, avait déjà introduit son premier véhicule électrique, le Xiaomi SU7, qui s’était révélé être un choix excellent pour ceux recherchant puissance et confort. Maintenant, elle annonce la sortie de son nouveau moteur électrique, le Xiaomi HyperEngine V8s, le plus puissant et le plus moderne à ce jour, avec une puissance de 663 CV et une vitesse maximale de 27 200 tr/min.

Cette innovation, fruit de nombreuses années de travail de la part des ingénieurs électriques, mécaniques et des matériaux de Xiaomi, s’appuie sur des matières premières de haute qualité et l’intégration d’un rotor en carbone avec des aimants, réduisant ainsi la perte de flux magnétique et augmentant l’efficacité. De plus, ce moteur utilise un acier au silicium de 960 MPa, le matériau le plus résistant connu, capable de supporter les vitesses et charges maximales du moteur.

Ce nouveau moteur électrique présente une efficacité remarquable de 98 % et une densité énergétique élevée de 10,14 kW/kg. Il est également doté d’un contrôleur intelligent qui optimise les performances selon les préférences du conducteur, intégré au système d’exploitation Android de Xiaomi appelé HyperOS. De plus, il bénéficie d’un système de refroidissement liquide, la technologie Bidirectional Full Oil Cooling, qui dissipe la chaleur avec une efficacité accrue par rapport aux modèles précédents.

Concernant le véhicule qui embarquera ce moteur électrique en 2025, Xiaomi prévoit une batterie LFP offrant une autonomie de 800 km et une architecture CTB (cell-to-body), plaçant les cellules dans le châssis de la voiture. Xiaomi a déjà déposé plus de 155 brevets pour ce moteur et en a déjà obtenu plus de 60, suscitant l’enthousiasme dans l’industrie automobile et parmi les passionnés de voitures sportives. Bien que le prix estimé avoisine les 38 000 euros, ce modèle de luxe respectueux de l’environnement démontre que l’efficacité peut être compatible avec la durabilité.

Antoine Petit

Rédacteur, actualité automobile - Avec un œil critique et une plume affûtée, Antoine décrypte l'actualité automobile au quotidien. De l'économie de l'auto aux mouvements écologiques, il analyse les tendances et les enjeux du secteur avec une perspective globale. Son expertise fait de lui la voix de référence pour comprendre les dynamiques qui façonnent le monde automobile.

Voir tous les articles de Antoine Petit →