-

Bonus écologique 2024 : Les changements clés et les nouveaux véhicules éligibles

La réforme du bonus écologique ajuste l'aide pour les ménages aisés et suspend le leasing social, tout en élargissant la liste des véhicules éligibles, incluant 20 nouveaux modèles.

La France a récemment ajusté son dispositif de bonus écologique, une aide financière destinée à encourager l’achat de véhicules moins polluants, notamment électriques et à hydrogène. Cette modification, effective depuis la publication d’un décret au Journal officiel, réduit le montant du bonus pour les ménages les plus aisés et ajuste l’éligibilité de certains véhicules au dispositif.

Baisse du bonus pour les ménages aisés

Le bonus écologique, qui pouvait atteindre jusqu’à 5000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique neuf, est désormais réduit à 4000 euros pour les ménages appartenant aux cinq déciles de revenus les plus élevés. Cette mesure vise à mieux cibler l’aide gouvernementale, en la concentrant sur les ménages aux revenus plus modestes, pour qui le bonus reste inchangé à 7000 euros.

Classement des ventes de voitures électriques en ce début d’année 2024

Suspension du leasing social

Le décret annonce également la suspension du dispositif de leasing social, une initiative qui permettait aux ménages moins aisés d’accéder à une voiture électrique pour un loyer mensuel réduit. Cette suspension fait suite à un succès inattendu du programme, avec plus de 50.000 commandes validées, dépassant largement les objectifs initiaux.

Nouveaux véhicules éligibles au bonus écologique

Toujours pas de voitures électriques à bas prix en vue

En parallèle, le gouvernement a mis à jour la liste des véhicules éligibles au bonus écologique, ajoutant 20 nouveaux modèles à la liste. Cette extension vise à encourager une diversité plus large de véhicules propres sur le marché français. Voici les nouveaux modèles ajoutés :

  • Citroën ë-Berlingo (versions EMZKUZ-17A0CA, EMZKUZ-17A0CB, EMZKUZ-17A0EB)
  • Fiat ë-Doblo (versions EMZKUZ-27A0CA, EMZKUZ-27A0CB, EMZKUZ-27A0EB)
  • Opel Astra Sports Tourer (version FNZKWZ-G0V000)
  • Peugeot 308 (version FNZKWZ-D0V000)
  • Peugeot e-Rifter (versions EMZKUZ-47A0CC, EMZKUZ-47A0CD, EMZKUZ-47A0ED)
  • Renault Scenic (versions RCBHE2J1EEA7K000B0, RCBHE2J8EEA6J000B0)
  • Skoda Enyaq 60 (version NYABEBJCL1LX2C0PE1PE1MH002ON01AA)
  • Tesla Model Y (version 003Y6LRBZb3s5T3X)
  • Toyota Proace (versions VZZKXZ-P7R00L(1U), VZZKXZ-P7U00L(1V), VZZKXZ-P7U00N(1U), VZZKXZ-P7U00N(1V))
  • Volvo XC40 (version XZEHRL0)

Cette réforme du bonus écologique reflète la volonté du gouvernement de promouvoir une mobilité plus durable tout en adaptant les aides financières à la réalité économique des ménages français. En ajustant le montant du bonus et en élargissant la liste des véhicules éligibles, l’État cherche à équilibrer les objectifs écologiques avec une gestion efficace des ressources publiques.

Maxime Lefèvre
Maxime Lefèvre
Journaliste essais et innovations - Passionné par la mécanique des sensations fortes depuis son plus jeune âge, Maxime a toujours eu un penchant pour les moteurs rugissants et les technologies de pointe. Expert en véhicules électriques et hybrides, il parcourt les routes à la recherche de la prochaine révolution automobile. Entre essais de performance et découvertes technologiques, il guide les lecteurs à travers l'avenir de la mobilité.

Partager cet article

Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici