À l’heure où tous les constructeurs se sont lancés dans la voiture électrique, cette marque a pris le contre-pied : elle dispose désormais d’un moteur innovant, fruit de 20 ans d’innovation.

Pendant une longue période, les voitures électriques ont été présentées comme l’option la plus attrayante et la plus respectueuse de l’environnement, constituant le choix préféré de nombreuses entreprises. Cependant, de manière inattendue, une marque en particulier a opté pour l’hydrogène vert comme source de carburant, rompant ainsi avec la tendance dominante en faveur des voitures électriques.

Une baisse significative de la demande de voitures électriques

Il est essentiel de noter qu’en raison de leurs coûts élevés, les véhicules électriques ont connu une baisse considérable de la demande, ce qui a découragé de nombreux acheteurs potentiels. Toutefois, cette baisse de la demande crée une opportunité pour les véhicules à hydrogène, qui attirent les mêmes acheteurs potentiels qui auraient pu envisager les voitures électriques auparavant.

Cette marque automobile révolutionnaire se distingue non seulement par son choix audacieux de s’engager en faveur de l’hydrogène vert comme source de carburant, mais représente également un changement de paradigme dans la conception globale de la mobilité durable. En remettant en cause la perception dominante qui a largement favorisé les véhicules électriques, elle représente un changement de paradigme dans la conception globale de la mobilité durable.

Dans le cadre d’une avancée significative vers la neutralité carbone, Honda et General Motors ont dévoilé une pile à combustible à hydrogène de nouvelle génération, fruit de leur collaboration. Le prototype, qui en est à un stade de développement très avancé, devrait être intégré dans le Honda CR-V FCEV de série, qui sera mis en vente le 24 novembre de cette année.

Renault explique sa stratégie consistant à toujours maintenir « deux jambes » dans chaque segment de marché

Un long voyage vers une invention parfaite

L’engagement de Honda dans la technologie des piles à combustible s’inscrit dans le cadre d’un engagement de plus de 30 ans dans la recherche et le développement. En 2003, Honda a fait un grand pas en avant en lançant la Honda FCX, qui est devenue la première voiture à pile à combustible de série disponible dans le commerce. À l’époque, la particularité de ce véhicule était qu’il ne pouvait être que loué et non acheté.

Au fil des ans, Honda a maintenu son leadership dans cette technologie respectueuse de l’environnement, sans perdre sa puissance caractéristique sur l’accélérateur, en lançant des modèles tels que la Honda FCX Clarity en 2008, qui représentait une évolution en termes de design et de performance. Puis, en 2016, ils ont introduit la Clarity Fuel Cell, consolidant ainsi leur expertise dans le développement de véhicules à hydrogène.

Ce long parcours démontre la volonté de Honda d’être à la pointe de l’innovation dans le domaine de la mobilité durable. Il met en évidence son rôle de pionnier dans l’introduction réussie de véhicules à pile à combustible, démontrant ainsi sa vision à long terme dans la promotion de technologies respectueuses de l’environnement. L’engagement constant de la marque au fil du temps est évident dans sa volonté d’améliorer et d’étendre continuellement ces technologies innovantes.

Cette berline à moteur hybride pourrait être l’alternative bon marché à Audi et BMW en Europe

Comment fonctionne cette voiture électrique alimentée par une pile à hydrogène ?

Dans le processus fascinant de production d’électricité à l’aide d’une pile à combustible, une série ingénieuse d’événements se déclenche, démontrant l’efficacité et la propreté de cette technologie de pointe. Dans la phase anodique, l’hydrogène, l’élément clé de ce système, subit une séparation habile, se décomposant en protons et en électrons. Ces protons traversent une membrane spéciale jusqu’à la cathode, où ils fusionnent avec l’oxygène, ce qui conduit à la formation d’eau.

L’achèvement de ce processus est étonnant : les électrons, libérés à l’anode, entreprennent un voyage passionnant à travers un circuit externe. Ce flux d’électrons crée non seulement un courant électrique qui devient le moteur du véhicule, mais représente également l’essence même de la transformation de l’hydrogène stocké en une source d’énergie électrique durable et efficace.

Sophie Laurent

Journaliste lifestyle et culture automobile - Sophie explore l'automobile au-delà de la technique, dans ce qu'elle a de plus culturel et lifestyle. Amoureuse des belles carrosseries et des histoires qu'elles racontent, elle voyage à travers expositions, rencontres et événements pour dénicher les pépites de l'univers auto. De la voiture classique aux tendances actuelles, elle partage avec élégance et curiosité les récits qui lient l'homme à sa monture mécanique.

Voir tous les articles de Sophie Laurent →